L’histoire du Blackjack

L’histoire des jeux de casino est toujours très floue. Chaque pays qui a fait évoluer le jeu veut toujours s’approprier sa création. Mais pourquoi ne pas fouiller le passé pour savoir réellement ce qui s’est passé et ainsi découvrir l’origine des jeux, qui par ailleurs, est différente d’un jeu à l’autre.

C’est ce que nous avons fait pour notre guide de casino, nous avons envoyé une équipe s’occuper de réaliser des articles sur les histoires des jeux et aujourd’hui, c’est celle du blackjack que nous allons vous raconter. Elle est riche et pleine de rebondissements, mais avant tout passionnante.

Les débuts

Tout commença en Italie au 15ème siècle. A cette époque, il existe deux jeux qui sont très joués par la population des villes, c’est le « trente et un » et le « sept et demi ». Ces deux jeux sont selon nos recherches à l’origine du blackjack que vous connaissez aujourd’hui et vous allez vite vous rendre compte pourquoi :

  • Le 31 est un jeu de carte dont le but est d’arriver à avoir une main de 31 ou en tout cas de s’en rapprocher le plus possible sachant que dans ce jeu, le dépassement de l’objectif n’amenait pas à une élimination, donc vous pouviez être un peu supérieur, un peu inférieur, ou égal, peu importe il fallait être le plus proche. Vous receviez une main initiale et pouviez tirer des cartes. La ressemblance est flagrante.

  • Le 7 ½ lui est un jeu qui reprend le même objectif, c’est-à-dire atteindre un score avec votre main initiale et des cartes tirées ensuite. La valorisation n’était pas identique, beaucoup plus faible car l’objectif de 7 ½ l’était aussi. Alors que l’as était égal à 11 au jeu du 31, ici, il est égal à 1 point. La notion d’élimination du joueur lorsqu’il dépasse le score apparait avec le 7 ½.

On a donc tous les points de ressemblance : une main initiale, la possibilité de tirer des cartes ensuite pour atteindre l’objectif, un as qui vaut 11 points puis 1 point, et un joueur qui est éliminé s’il dépasse l’objectif. Il n’y a pas de doute possible, ces jeux sont à l’origine du blackjack.

Son développement

Rapidement, ces jeux vont être mixés ce qui va donner naissance au « vingt et un ». Cette version du jeu a été raccourcie de 10 points par rapport au 31 pour que la partie soit plus rapide. Elle prend en compte les caractéristiques des deux jeux énoncés plus haut. C’est un jeu qui va faire énormément d’adeptes, spécialement en France d’ailleurs où il va même conquérir la royauté et sa Cour. Le 21 aura même l’honneur d’avoir des soirées dédiées où tous les nobles se pressent pour le pratiquer.

Certains assurent que le 21 est à l’origine du blackjack. Certes, c’est tout à fait vrai car le jeu est à l’identique de celui qui se pratique aujourd’hui mais sans certaines actions. Mais même si cette affirmation est correcte, il faut d’abord voir ce qui est à l’origine du 21.

Aujourd’hui

Le 21 va perdurer jusqu’à la moitié du siècle dernier quasiment. C’est après avoir atteint les Etats Unis lors des traversées en mer des premiers immigrés européens que les américains vont avoir la chance d’y jouer. Quelques dizaines d’années après son arrivée, en 1931, il est officiellement intégré dans les casinos Outre Atlantique où il fera un malheur comme on dit vulgairement. Ce n’est qu’après qu’il prendra le nom de « blackjack » à cause d’un bonus que les casinotiers avaient créé spécialement, mettant en jeu un valet noir, se traduisant blackjack dans la langue de Shakespeare.

Désormais, le blackjack est dans tous les casinos du monde, que ce soit terrestre ou en ligne. C’est un incontournable qui a encore de belles années devant lui.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux: